Grand we de régate

Vous avez été nombreux à profiter de cette belle météo pour régater.

les résultats et les images sont désormais en ligne…

100 milles 2017 (2)

Samedi, 30 équipages étaient au départ de 100 milles et une nuit, devant la pointe du Moulinet. Une édition très rapide certes. Pour autant, le record de l’épreuve n’a pas été battu.

30 bateaux ont pris le départ de cette nouvelle édition de 100 milles et une nuit, samedi matin, devant la pointe du Moulinet, par une brise de nord-ouest bien établie. Très vite, les bateaux les plus rapides ont pris la tête. Et c’est le catamaran Dire Straits, suivi du monocoque Iritis, qui a viré en premier, en temps réel, la bouée du Banc Violet, dans l’est de Jersey.

Une première arrivée à 21 h 30

Pour le reste de la flotte, et notamment China Girl, skippé par Marc Noël, l’enjeu était de passer la pointe Sainte-Catherine en cherchant les contre-courants. À ce petit jeu, Mentalo, skippé par Joseph Hardouin, avait déjà fait la différence, en collant au peloton de tête des gros bateaux, mené en temps compensé par Agence Directe. La bouée Basse Blanchard de mi-parcours a été virée dès 16 h, pour les plus rapides. La flotte a ensuite entamé la longue descente au reaching vers Dinard. Les bateaux sont restés très groupés jusqu’à la tombée de la nuit. Mais déjà le multicoque de Monsifrot avait franchi la ligne d’arrivée, vers 21 h 30, en remportant l’épreuve dans sa classe, suivi des monocoques Iritis et Agence Directe. Le vent n’a pas faibli à la nuit tombée et en franchissant la ligne d’arrivée, un peu avant 2 h, Joseph Hardouin, sur Mentalo, le plus petit rating de la flotte, s’est octroyé une belle victoire, toutes classes confondues. Une victoire qu’il avait manquée de peu lors d’une précédente édition.

Les résultats
Toutes classes IRC : 1. Mentalo, de Joseph Hardouin. Multicoques : 1. Dire Straits, de Monsifrot. Osiris : 1. Deci, de Jean-François Duchemin.

Un petit aperçu de cette belle régate

la remise des prix était en présence de Michel Leduc qui a remis la « Tape de bouche » au nom du Yacht Club de France.

 

 

Publicités